Donner sans savoir recevoir ne vous mènera nulle part

8 septembre 2011

Recevez mes conseils sur le freelancing, le code, et sur quoi donner, à qui et comment en business

Pas de spam. 100% gratuit. Désinscription quand tu veux


Depuis l’ouverture de ce blog, il y a environ 1 mois maintenant, un concept est souvent revenu au court des différents articles : pour réussir sa vie la capacité à donner est essentiel. Cependant il y a une chose dont il faut que je vous parle. Donner de son temps, de son énergie, de ses compétences c’est bien, mais ne savoir que donner sans être capable de recevoir ne vous mènera nul part dans la vie. Il est important d’apprendre à recevoir ce que la vie vous offre.


Des compétences à acquérir

Pour beaucoup de gens donner est plus valorisant que recevoir, ceci est vrai, le sentiment de joie ressenti lorsque que l’on donne, lorsque l’on exprime sa créativité est très valorisant. Néanmoins savoir donner requiert des compétences particulières, tel que la confiance en sa propre valeur, ne pas calculer ce que l’on donne, cela demande de la créativité dans son don, de pratiquer le lâcher-prise, d’être attentif aux besoins des autres.

Il y a un danger dont il faut se méfier quand on donne, c’est que l’on peut s’épuiser dans l’attente de quelque chose de précis en retour, le ressentiment envers les autres peut alors se faire ressentir. L’essentiel n’est pas ce que l’on donne, mais le simple mouvement du don. Il faut bien se rendre compte que quand on donne, ce n’est pas de cette personne particulière que j’attends un retour. C’est la vie elle-même qui s’occupe de mettre en route le flux du retour

Certaines personnes éprouvent à l’inverse des difficultés à recevoir … Recevoir ne doit pas mettre mal à l’aise outre mesure. La capacité à recevoir implique de se penser digne de recevoir, de reconnaitre humblement que nous sommes dans le manque de quelque chose, cela demande d’identifier ses besoins et de savoir les exprimés.

Les principaux freins dans la capacité à recevoir peuvent être << le plein de soi même >>, de se proclamer auto-suffisant à soi même, que l’idée de se sentir incomplet puissent paraitre dangereuse, de penser que sa valeur personnel n’est pas suffisante pour mériter le don, de se sentir gêner par le don ou encore de refuser le don par peur d’être débiteur.

 

Donner-recevoir, un flux

Dans la mise en route du cycle de donner-recevoir, le premier pas, sans doute le plus important, est de développer l’expression de votre gratitude pour ce que vous recevez actuellement. Quand vous buvez à la source de la vie, ne serait-ce que l’air que vous respirez, et la nourriture que vous ingérez, vous commencez à comprendre que rien de cela ne se met en réserve. Il est plus intéressant et fertile de penser en terme de flux, et non pas de possession. Toute chose que vous recevez doit être retransmise sous une forme ou une autre, c’est ainsi que la Vie se perpétue, et nous faisons partie de ce mouvement.

Une fois l’équilibre fait entre donner et recevoir viendra le cycle de l’abondance.

Développeur Front-end freelance, développeur Wordpress, React, créateur site web Shopify

À propos de moi

Je suis développeur web freelance depuis 5 ans, quand je ne code pas, je suis un avide partiquant de fitness et aime me balader sur les montagnes