Comment établir une activité de développeur freelance

Il y a 5 ans, après 3 ans de blogging m’ayant rapporté peu d’argent, je devenais développeur freelance.

14 octobre 2019

Recevez mes conseils sur le freelancing, le code, et sur quoi donner, à qui et comment en business

Pas de spam. 100% gratuit. Désinscription quand tu veux

Si tu es au début, je sais que ça peut être très difficile, tu dois avoir de longues périodes creuses. Tu dois avoir le sentiment que le chemin est encore long avant de t’être “enfin établie”. Je mets des guillemets car il y a toujours des hauts et de bas dans une activité freelance. Peu importe ton ancienneté. Tu es payé à l’heure. Il faut toujours te battre pour ramener des contrats.

Il y a même des gens solidement établis, des stars du freelancing, comme Dann Petty, designer américain freelance depuis 10 ans, grosse communauté Twitter de 40k abonnés, qui se retrouvent avec des trous d’airs énormes, au point d’être au bord d’imploser, voire de devoir mettre clé sous la porte.

C’est difficile pour moi aussi, je partage 5 conseils qui peuvent aider :

1. Focalises-toi sur une spécialité

Dans le front-end par exemple, c’est un domaine devenu immense, qui change tous les mois avec de nouveaux frameworks et bibliothèques.

Donc il faut être spécialisé, pour maîtriser son domaine, et réussir à délivrer au client quelque chose de qualité à chaque fois, dans les délais. Ainsi tu deviens une référence sur le marché.

2. Réalises un gros projet perso

J’ai suivi 2 formations React de 29 et 30h, c’était utile, mais à la fin je ne me sentais pas vraiment prêt pour de vrais projets clients.

Donc en 2018 j’ai commencé à créer ma propre app saas. C’est très motivant. Comme ça tu apprends, et tu ne code pas pour rien comme avec les exercices d’une formation.

L’app s’appelle Montana, c’est un outil pour gestion d’entreprise pour les freelances.

Ça m’a bien formé à React. J’ai aussi appris Node.js, Express, j’ai découvert socket.io pour les requests d’API’s Node en temps réel. Ça me fait un bon projet React à présenter à mes clients. Et c’est un projet saas qui peut aussi me rapporter de l’argent.

3. Code avec acharnement

Pour devenir bon codeur (c’est à dire capable de coder et délivrer à des clients, avec des deadlines) il faut avoir beaucoup codé.

Tous ceux qui sont bons se sont acharné pour passer un cap. Tu veux apprendre les transitions GSAP + Barba.js? Tu vas t’apercevoir que c’est compliqué à mettre en place. Il va falloir apprendre chaque bibliothèque. Faire des essais, tester différents déclencheurs de transitions. Remettre les transitions à zéro lors du changement de page. Tu vas faire plein de tests non concluants.

Tu veux apprendre React? Tu vas devoir apprendre l’écosystème JavaScript autour, webpack, les packages managers Yarn et NPM, tu vas avoir des packages qui entrent en conflit avec d’autres, ou parfois les fichiers s’installent mal et ça bug sans raison apparente, il faut juste faire un —force clean cache et tout re-installer. Tu vas passer des heures sur des wiki Github ou Stack Overflow, pour trouver une solution. Et le pire c’est que tu n’as même pas commencé à coder ton app ou site web. 😂

Il y a tellement de bugs, de choses à apprendre, d’essais non-concluants, de problèmes de comptabilités, qu’il faut s’acharner pour devenir bon développeur.

4. Il te faut la passion

Coder peut parfois être très pénible quand tu ne comprends pas pourquoi quelque chose bug.

Au début surtout ça peut être décourageant. Tu codes dur pour un résultat pas terrible.

Il faut aimer la solitude. Tu vas te retrouver des heures devant un écran, et des lignes. Tu vas rêver de code. J’ai parfois fait des nuits blanches parce que j’étais bloqué et que je devais livrer le lendemain.

5. Décroches un client premium

C’est le genre de client qui te donne une super opportunité de projet.

En débutant, évidemment ça ne va pas t’arriver.

Mais une fois que tu décroches ce client premium, d’un coup, tu as plein d’autres clients premium qui te deviennent accessible, car dans ton CV / portfolio il y a cette super référence. Tu as fait tes preuves. Exemple: tu commences à travailler en direct avec des startup tech. Ça va être bien plus facile de travailler avec les autres startups tech ensuite. Et donc tu deviens encore meilleur, mieux payé.

Comment tu attires ce client premium? Ben, il faut un peu de chance. Tu présentes ton portfolio le mieux possible, tu fais bien ton SEO. Le réseau. Tu fais ton marketing sur les médias sociaux.

Ou tu crée un projet de grande qualité (ton app, un site web, un outil). Voir point numéro 1 de cet article.

Créer ta chance

Je dirai que le plus important pour s’établir en freelance c’est de décrocher ce 1er client premium, une grosse référence d’un milieu fermé qui démontre que tu as fait tes preuves. Ensuite ton activité freelance devient plus facile.

Développeur Front-end freelance, développeur Wordpress, React, créateur site web Shopify

À propos de moi

Je suis développeur web freelance depuis 5 ans, quand je ne code pas, je suis un avide partiquant de fitness et aime me balader sur les montagnes