Comment trouver le bon web designer freelance?

J’ai travaillé avec une dizaine de clients depuis 2 ans, je réponds souvent à des demandes. Et j’ai constaté que même en expliquant à mes potentiels clients mon processus, en créant des guides PDF explicatifs, même en essayant de les aider au mieux, ils sont toujours un peu perdus, saturés d’informations, ne savent pas toujours quoi demander.

Dans cet article je fais référence aux webs designer dans le sens créateurs de sites web entiers. Celui qui réalise non seulement le design en pensant au code mais qui programme aussi.

Peut-être que vous avez du mal à trouver le bon web designer freelance. Surtout si c’est la première fois que vous cherchez à travailler avec un web designer.

Peut être que vous avez un cousin qui crée des sites web à ses heures, peut-être que l’ami de votre frère à pu avoir un site web en échange d’un pack de bières, ou peut-être que vous êtes décidé à web designer, programmer et apprendre WordPress vous-même, mais vous constatez que cela prend plus de temps que vous ne l’imaginiez.

J’ai mis des années à développer mes compétences. Je sais qu’il faut longtemps pour devenir un véritable professionnel qui fait ça à plein temps.

Je réalise que ça peut être difficile de trouver le bon web designer. D’ailleurs vous avez constaté qu’aujourd’hui, en 2016, il y a beaucoup de disciplines différentes.

Sachez qu’il y a grosso-modo deux types de freelances:

  1. Ceux qui vendent uniquement leur seule spécialité aux entreprises ou particuliers. Ils ne créent pas de sites complets. C’est le cas du spécialiste qui ne fait que de l’ux design et qui ne travaille qu’avec les agences web.
  2. Les freelances qui ont des spécialités et sont plus polyvalents, capables de créer un site web complet. Tant que cela reste de projets d’envergure modérée (à moins que le freelance engage ensuite d’autres freelances). Un freelance seul ne pourra jamais être à la fois de top niveau au design et au code.

Comment vous trouvez le bon web designer professionnel? Est-ce que vous entrez dans un café pour acheter un macbook? Probablement pas.

1. Commencez par chercher des sites que vous aimez

Il peut sembler sensé de commencer par simplement trouver des sites web que vous aimez, et de regarder en bas dans les crédits qui a fait le site web. Parfois c’est une agence. Parfois ce sont agences et freelances travaillant en concert. Parfois, quand le site est d’envergure plus modeste, une petite entreprise par exemple, cela peut être un freelance qui a réalisé le site en entier lui-même.

Regardez des sites qui sont beaux, qui démontrent de la compétence, regardez des sites qui ont des communautés, des abonnés engagés.

Puis faites une courte liste de designers (4 ou 5) avec qui vous voudriez travailler. À quoi ressemble leur portfolio? Est-ce que vous aimez le ton, l’esthétique et la présentation de leur propre site web ou des autres site web qu’ils ont crées?

2. Contactez ces web designers au téléphone

Je sais, ça peut sembler vieille école, mais il n’y a rien de mieux que le téléphone pour discuter d’un projet, de détails, et voir s’il y a un bon feeling entre le web designer et vous-même.

Vous voulez vous assurer que vous comprenez comment ces web designers communiquent. Normalement le web designer va vous poser des questions sur votre projet, il devrait aussi vous expliquer son processus, il va vous donner une fourchette de prix. Une petite discussion par téléphone qui aurait pris 7 ou 8 emails étalés sur 2 semaines.

Moi je passe par le téléphone après avoir demandé des renseignements lors de mon formulaire de contact. J’envoie un email, nous planifions un rendez-vous, et ensuite on discute au téléphone.

Maintenant, comment parlent ces web designers? Est-ce qu’ils parlent jargon technique ou avec des références à Star Trek? Est-ce qu’ils sont clairs à propos de ce qu’ils peuvent vous délivrer? Quel est leur processus? Demandez des références.

3. Définissez une première vision

Au téléphone vous discutez de votre vision avec le web designer.

Voici ce qui désespère les web designers, un client qui arrive et qui n’a aucune idée, un concept inexistant. C’est impossible d’aller plus loin dans ces conditions.

Vous devriez avoir une idée de votre concept de site web. Vous pourrez itérer votre concept avec le web designer durant le projet, mais pas à le web designer ne peut pas le concevoir à votre place.

Petite précaution: Voici ce qui peut rendre la vie plus facile à vous deux, montrez aux web designers 2-3 inspirations de sites web que vous aimez pour expliquer votre concept et le style recherché. Bien sur une phase de recherche arrive toujours après, une fois le contrat signé. Ça évoluerait. Mais ces 2-3 inspirations avant d’avoir signé quoi que ce soit peut éviter des incompréhensions.

L’idée c’est de visionner le résultat final, et de vous comprendre vous et le web designer avant de signer quoi que ce soit.

4. Il n’y a pas de standard pour les prix

Il n’y a pas de standard de prix pour un site web. Ils peuvent coûter rien jusqu’à coûter plusieurs dizaines de milliers d’euros. Vu que vous avez une bonne idée de votre budget, regardez combien coûte le projet moyen typique chez vos potentiels web designers pour déterminer si votre budget tombe bien dans cette tranche de budget. Si vos chiffres à vous deux sont grandement éloignés, ce n’est pas le peine que l’un ou l’autre perde son temps.

Sachez que pour un site web complet, d’envergure modeste, de qualité, de valeur, de 5-6 pages, qui va vous aider à atteindre des résultats, je ne vois pas comment c’est possible de réaliser ça en dessous de 2500€ pour un freelance. Chez une agence, ayant plus de cout de charges, ça sera évidemment toujours plus cher.

5. Préparez votre projet

Certains très bons web designers sont bookés plusieurs mois à l’avance parfois. Ce n’est pas encore mon cas. J’espère qu’un jour il y aura des hordes au portillon.

En attendant que le projet démarre, il y a tellement de choses que vous pouvez faire. Faites vos devoirs. Préparez votre contenu, vos photos, vos éléments graphiques, creusez votre concept, revoyez vos offres.

Soyez prêt à ajuster votre budget et votre temps si aucun des professionnels que vous voulez embaucher peut travailler avec vous avec votre budget ou dans votre délai de réalisation. Peut-être que ça signifiera attendre un peu plus longtemps pour avoir votre site web, ou dépenser un peu plus. Si cela prend un peu plus longtemps ça vous permettra de plus vous focaliser sur votre idée business, vos produits, services et votre valeur.

Que demander aux potentiels web designers avant de les embaucher?

  1. Déjà cherchez 5 références de web designers que vous voulez contacter.
  2. Ensuite demandez est-ce que le web designer fait ça à plein temps? Depuis combien de temps est-il en business?
  3. Qui fait le travail? Est-ce qu’il s’occupe de tout, est-ce qu’il a des sous-prestataires, qu’il délègue? Comment sont-ils impliqués et depuis combien de temps travaillent-ils ensemble?
  4. Quel est le processus de travail? Il devrait avoir une bonne méthode de travail, claire.
  5. Quelle est la fourchette de prix pour un projet typique?
  6. Quelle est le délai de création habituel pour ses projets?
  7. Demandez une liste de 8-10 références de sites web qu’il ou elle a construit et demandez qu’elles étaient ses responsabilités pour ces sites web.
  8. Clarifiez. Quel est le processus pour les mises à jour, la maintenance (s’il y en a une), comment il gère vos demandes après que le site soit lancé?
  9. Demandez quand il est disponible pour commencer.
  10. Demandez ce dont il a besoin que vous lui donniez avant de démarrer? (moi par exemple je demande que le contenu soit si possible finalisé avant de démarrer, de me passer photos, prospectus, je demande aussi de remplir un questionnaire pour comprendre le business, attentes et objectifs de mon client)

Vous voulez plus de conversions
sur votre site web?

Inscrivez-vous et recevez mon guide avec 12 conseils simples

Vous serez aussi abonné à ma newsletter irrégulière. No spam.

Je suis Julien Lucas

Développeur Front-End, Expert Wordpress, et designer freelance. J'écris aussi sur bizcampus.co, un blog où j'aide les indépendants et freelances.